Analyse de la sûreté et la cybersécurité des navettes autonomes

Comment les navettes autonomes répondent-elles aux menaces de sureté et de cybersécurité ?

Analyse de la sûreté et cybersécurité des navettes autonomes

Comment les navettes autonomes répondent-elles aux menaces de sureté et de cybersécurité ?

Les véhicules autonomes sont associés à de nouveaux risques par rapport aux véhicules conventionnels. Ces risques sont dus au fait que le système doit remplacer la prise de décision du conducteur. Cette approche est très efficace tant que la fonctionnalité du système est assurée de manière sûre et sécurisée. Pour relever ce défi, l’Organisation internationale de normalisation (ISO) a proposé la norme ISO 26262, « Véhicules routiers – sécurité fonctionnelle ». Le projet visait à appliquer la norme ISO 26262 au développement des véhicules autonomes et à coupler la sécurité fonctionnelle aux questions de cybersécurité.

ROSAS, partenaire de SwissMoves, a réalisé ce projet stimulant et innovant grâce à sa connaissance des aspects de sûreté et de sécurité des navettes autonomes les plus avancées au monde.

Le but du projet était d’appliquer les techniques de sécurité fonctionnelle sur les systèmes critiques du véhicule puis d’identifier les niveaux de sécurité et les mécanismes de sécurité adaptés au véhicule.

Dans le cadre de ce projet, ROSAS a réalisé les points suivants :

– Définition des fonctions de sécurité à activer dans un scénario critique pour prévenir les accidents et les dommages.

– Identification des risques/dangers critiques concernant les différents modes de fonctionnement de la navette en raison des défaillances électroniques et logicielles.

– Calcul du niveau d’intégrité de la sécurité automobile (ASIL) basé sur les risques critiques et les conséquences des défaillances.

– Identification des exigences de sécurité fonctionnelle à prendre en compte lors du développement des systèmes critiques.

– Exigences de cybersécurité pour les interfaces externes telles que le GPS.

– Concept de sécurité fonctionnelle pour illustrer comment la navette pourrait être techniquement sûre dans un scénario critique. Répartition des exigences de sécurité sur l’architecture du système.

Ces éléments ont été appliqués aux systèmes de la navette suivants :

– Système de direction autonome

– Systèmes de freinage, y compris le système de freinage d’urgence

– Systèmes de communication, de navigation et de surveillance

– Systèmes de transmission et d’alimentation électrique

– Système de portes

Partenaires du projet